Cannabis et loi : un accord est-il possible ?


L’état actuel de la loi française

cannabis-loi-francaise.jpg
Le cannabis était toujours  interdit en France  et l’est encore aujourd’hui. De plus en plus de jeunes en consomment et en distribuent en prenant le risque, la plupart du temps c’est pour combler les problèmes financiers. La loi française stipule actuellement les peines relatives à la consommation, à la vente et au trafic de cannabis.  Elle se montre très exigeante à ce propos. A cet effet, elle prévoit une peine de 1an de prison avec une amende d’environ 4000 euros pour la possession de cannabis, pour le trafic ou vente de celui-ci si peu soit sa quantité, la personne concernée subit une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 10 ans. Et pour ceux qui conduisent avec du cannabis au volant, ils risquent une peine d’emprisonnement allant jusqu’à 3 ans. Le port des tee-shirts figurant le logo du cannabis est aussi frappé de sanctions. Dans tous les cas, la loi française prévoit que si c’est la première fois que la personne concernée exerce cette activité, les sanctions sont encore plus légères, le juge peut proposer un envoi en stage de sensibilisation aux dangers du cannabis pour connaître en effet les conséquences de la consommation et du trafic de cannabis sur le milieu social.

La Législation du Cannabis envisageable ?

legislation-cannabis.jpg
Un débat a été effectué en France au sujet de la législation du cannabis, le principal objectif était de donner un accord qui autoriserait la mise à disposition de ce stupéfiant dangereux avec un certain seuil à respecter, comme la quantité maximale de cannabis à fournir par jour par exemple. Cela n’a pas toujours été approuvé et le souci c’est que si on donne liberté à ces jeunes de distribuer ces drogues, il est difficile de les contrôler. Certes, cela pourrait contribuer à la diminution du taux de chômage mais il est aussi important de prévoir ses impacts au niveau économique et social.